La technique du Laserdisc : tout expliqué...

Discussions générales sur le matériel :
lecteurs LD, installation Home-Cinema, notices des appareils, câblages...
Partagez vos expériences Home-Cinéma avec la communauté.
Avatar du membre
scoubix
Messages : 501
Enregistré le : ven. 25 janv. 2008, 23:13
Localisation : Courson Monteloup, 91

Re: La technique du Laserdisc : tout expliqué...

Message par scoubix » mer. 26 mars 2008, 18:41

Alex_le_webmaster a écrit :D'ailleurs scoubix,
je vais repiquer tes explications pour remplacer sur le site mon article qui est bien moins complet ! :clindoeil:
Attention, hein, mon texte est couvert par le droit d'auteur :fonsde:
N'oublie pas de laisser les sources, car les images en sont notamment isssues.

Thierry62
Messages : 97
Enregistré le : lun. 05 janv. 2009, 15:48
Localisation : Pas de Calais - secteur Lens
Contact :

Re: La technique du Laserdisc : tout expliqué...

Message par Thierry62 » mar. 06 janv. 2009, 18:59

kiko a écrit :Excellent :pouce: Merci Monsieur Scoubix :prie:
oui bien, sympas résumé scoubix !
scoubix a écrit :……….
En fait, une lecture par laser n'est pas forcément numérique, elle l'est en fonction de la manière dont les trous sont gravés sur le disque. Si ces trous ont une longueur identique, par définition alors le seul type d'information pouvant être réfléchi par le disque est l'absence ou non de trou. on est bien en présence d'un codage binaire.
Si ces trous ont une longueur différente, alors on est en revanche en présence d'un signal modulé en fréquence, donc analogique.
Si on pouvait mesurer la profondeur des trous, on pourrait faire de la modulation d'amplitude. Mais comme un laser a une longueur d'onde fixe, ce principe est par définition impossible avec une lecture laser. Donc, que l'on soit en numérique ou en analogique, tous les trous ont la même profondeur…………
par contre la parti trou cuvette, sa serai bien quel est des photos pour illustré.
scoubix a écrit :….…En revanche, pour les LD PAL, non seulement la piste PCM n'est apparue que plus tard, mais surtout elle vient en remplacement complet des pistes analogiques. Pioneer a notamment considéré que les lecteurs bas et milieu de gamme n'avaient pas besoin de cette compatibilité avec les PAL analogiques, et l'a effectivement réservé à ces lecteurs haut de gamme, de fait les seuls à être 100% universels.
Donc, à condition d'être sûr de ne jamais avoir besoin de cette compatibilité, je ne saurais que trop conseiller à celui cherchant à s'équiper d'un lecteur à en prendre un ayant cette compatibilité, surtout s'il est amateur de raretés……
la j’ai un peu de male a suivre !
Tous les lecteur du monde ne save pas lire tous les format audio !
bon les premier ne sa veut pas lire les piste PCM, et les dernière model eu serai pas capable de lire les piste analogique ? donc il y aurai très peut de lecteur compatible avec tous le format audio ? "je sans que je mis perd dans tous se brouie !"

bon pour résumé, excite t’il une image/dessin, de chaque type de disc qui existe au monde est sa pour les disc en NTSC et les disc en PAL ?
et plus ou moins la méme chose avec les lecteurs ?

t_laser
Messages : 32
Enregistré le : mar. 15 juin 2010, 14:32
Localisation : Belgique du Sud

Re: La technique du Laserdisc : tout expliqué...

Message par t_laser » ven. 25 juin 2010, 10:52

bonjour à tous,

je sais que je suis nouveau ici mais je suis pas d'accord avec les images qui représente des laserdiscs comme des gateaux avec une partie vidéo analogique, son pcm etc. J'ai vu un site qui explique le fonctionnement et ça me semble plus logique : http://home.online.no/~espen-b/ld/index.html

en résumé, le laserdisc contient une représentation par trous de tailles différente d'un seul signal FM analogique (video+son) haute fréquence sur lequel on a superposé un signal PCM (audio) pour notre version moderne.
sur le disque il y a plein de petits trous de taille différente qui se suivent et y a pas une zone "pcm" et une zone analogique.

on récupère ce signal haute fréquence mélangé avec de la pcm avec la lecture laser, on extrait la partie FM analogique (video+son) haute fréquence et la pcm audio. La pcm audio est traitée avec des circuits identiques à ceux d'un cd.

il y a plus de son analogique sur les laserdiscs pal avec pcm car les bandes de fréquences de la pcm et du son FM analogique se recoupent :( c'est pas le cas des disques ntsc parce que le signal video ntsc prend moins de fréquences que le signal pal et il y a reste des fréquences pour mettre du son FM et du son PCM en même temps.

je veux vexer personne
et puis c'est pas comme si ça changeait grand chose au plaisir qu'on a à lire nos chers disques ;)

Avatar du membre
scoubix
Messages : 501
Enregistré le : ven. 25 janv. 2008, 23:13
Localisation : Courson Monteloup, 91

Re: La technique du Laserdisc : tout expliqué...

Message par scoubix » ven. 25 juin 2010, 14:13

t_laser a écrit :bonjour à tous,

je sais que je suis nouveau ici mais je suis pas d'accord avec les images qui représente des laserdiscs comme des gateaux avec une partie vidéo analogique, son pcm etc. J'ai vu un site qui explique le fonctionnement et ça me semble plus logique : http://home.online.no/~espen-b/ld/index.html
En l'occurence il n'y a aucune contradiction entre ce que ton site présente comme spectres de fréquences, et la manière dont ces mêmes fréquences sont présentes physiquement sur le disque...
:mrgreen:

Avatar du membre
maiki
Messages : 693
Enregistré le : mer. 13 avr. 2011, 00:41

Re: La technique du Laserdisc : tout expliqué...

Message par maiki » dim. 19 févr. 2012, 20:36

c'est bien dit tout ça mais trop de terme technique que je ne comprend pas donc voici les questions :

peut on rendre l'analogique ( son et image ) totalement indépendant du numérique ??
peut on rendre l'analogique beaucoup plus proche en terme de qualité audio et vidéo que le numérique ??

partons du principe que nous excluons totalement le numérique et nous avons a rentré dans un laserdisc un film de 2h donc 60mn par face avec 3 pistes audio : Français, Anglais, Japonais ainsi que des sous titre dans c'est trois langues également. avec le top du son en analogique.

quel sont dans c'est cas la les problèmes que l'on pourrais rencontré et éventuellement les solutions et ou innovation tout en ésseillant de resté proche de ce qu'est un LaserDisc.

la vache, j'ai l'impression d’être retourné a l'école ^^ avec un gros problème a résoudre lol ^^
maiki

Frandid
Messages : 172
Enregistré le : jeu. 28 juil. 2011, 12:06
Localisation : Castrum De Aqualeria

Re: La technique du Laserdisc : tout expliqué...

Message par Frandid » lun. 18 févr. 2013, 10:03

Les 2 plus anciens disques que j'ai moi s'appellent Laservision et non discovision ou Laserdisc et je me souviens bien que le premier nom du système en France était Laservision. Ils sont en Pal, version anglaise et gravés en Angleterre ("Great Britain"). Je les ai achetés dans les années 80. Ils sont argentés comme les Laser discs et non dorés comme à une certaine époque en France. Malheureusement ils rouillent, l'un d'eux avec une barre violente maintenant non plus dorée mais carrément noire de 6mm de large et 11 de long visible sur les 2 côtés, plus de petites tâches, l'autre avec des tâches plus grosses mais moins prononcées. Par moments il y a des trainées de parasites blancs (au passage de la barre il y a plus de neige que d'image) et le son crachote légèrement. Si c'était du numérique niveau son il n'y aurait plus rien !
LG 50PG4500 / Pioneer CLD-D925 +télécom CU-CLD068 / Pioneer BDP-150K / Panasonic DMR-EH65 / Toshiba RD-XV 48DT / Philips VR1100 ET / Samsung SV-DVD1E / Sony SL-HF950ES / Sony SL-C9F / Sony SL-T50ME

Avatar du membre
adrien13
Messages : 1833
Enregistré le : mar. 18 nov. 2008, 16:47
Localisation : 34

Re: La technique du Laserdisc : tout expliqué...

Message par adrien13 » lun. 18 févr. 2013, 14:14

maiki a écrit :peut on rendre l'analogique ( son et image ) totalement indépendant du numérique ??

partons du principe que nous excluons totalement le numérique et nous avons a rentré dans un laserdisc un film de 2h donc 60mn par face avec 3 pistes audio : Français, Anglais, Japonais ainsi que des sous titre dans c'est trois langues également. avec le top du son en analogique.
Je ne pense pas, sur les lecteurs actuels, tu peux choisir de lire les pistes digitales stereo/G/D ou analogique stereo/G/D.
Je ne pense pas que tu puisses avoir plusieures piste analogique sur une image analogique elle aussi.

Avatar du membre
maiki
Messages : 693
Enregistré le : mer. 13 avr. 2011, 00:41

Re: La technique du Laserdisc : tout expliqué...

Message par maiki » lun. 18 févr. 2013, 17:42

ok c'est noté :pouce:
maiki

igal
Messages : 8
Enregistré le : mar. 25 juin 2013, 19:27

Re: La technique du Laserdisc : tout expliqué...

Message par igal » ven. 28 juin 2013, 15:48

Le post date de 2008 mais a le mérite d'être clair surtout concernant la différence des techniques Audio disponibles sur le NTSC et pas sur le PAL

Merci scoubix :mrgreen:

Avatar du membre
STAG66
Messages : 3598
Enregistré le : dim. 14 févr. 2010, 13:23
Localisation : Région Perpignan

Re: La technique du Laserdisc : tout expliqué...

Message par STAG66 » sam. 29 juin 2013, 19:59

Bravo Scoubix ....le poids des mots et je rajoute le choc d'une photo ! :prie:

Petit rappel ....si vous cliquez sur le document, vous avez le zoom pour vous permettre d'agrandir le texte :clindoeil:
Fichiers joints
zone UD072.jpg

igal
Messages : 8
Enregistré le : mar. 25 juin 2013, 19:27

Re: La technique du Laserdisc : tout expliqué...

Message par igal » sam. 29 juin 2013, 23:11

Très bon article Stag66.

Merci :pouce:

kara
Messages : 4
Enregistré le : mer. 02 oct. 2013, 10:30

Re: La technique du Laserdisc : tout expliqué...

Message par kara » lun. 07 oct. 2013, 09:58

Article passionnant!
J'adore le fait que tout se soit greffé au fur et à mesure, et plus ou moins bien intégré pour être rétrocompatible.
On voit que quand il y a des limitations techniques, l'ingéniosité arrivé ;)

Max
Messages : 24
Enregistré le : sam. 26 mars 2016, 22:30

Re: La technique du Laserdisc : tout expliqué...

Message par Max » lun. 28 mars 2016, 11:06

STAG66 a écrit :Bravo Scoubix ....le poids des mots et je rajoute le choc d'une photo ! :prie:

Petit rappel ....si vous cliquez sur le document, vous avez le zoom pour vous permettre d'agrandir le texte :clindoeil:

Merci pour ce bon article très complet. Mais j'aurai souhaité avoir des précisions. Car il est mentionné que les versions laserdiscs PAL ont une meilleure définition d'image comparé au NTSC. Et j'ai vu un test comparatif démontrant l'inverse. Et il en est de même avec la qualité sonore qui se limite au stéréo "Dolby Surround" en France comparé à un AC3 dans les pays anglophones. Alors qui croire?
Modifié en dernier par Max le mar. 29 mars 2016, 11:56, modifié 1 fois.

Dandu
Messages : 22
Enregistré le : dim. 19 avr. 2015, 16:53

Re: La technique du Laserdisc : tout expliqué...

Message par Dandu » mar. 29 mars 2016, 00:40

Techniquement, le PAL offre une meilleure qualité d'image que le NTSC.

En pratique, ce n'est pas le cas sur les Laserdisc, les lecteurs PAL sont moins bons que les lecteurs NTSC et le passage NTSC->PAL sur les films américains donnent parfois un résultat moyen. Sur les DVD, ça dépend des cas (et sur les Blu-ray, y a plus de distinctions).

Pour le son, l'AC3, c'est pas meilleur que l'audio numérique de la majorité des Laserdisc, c'est du compressé avec perte (et un débit un peu faible dans les Laserdisc). Par contre, ça permet le 5.1, ce qui est pratiquement inexistant sur les Laserdisc PAL (il en existe un, en DTS). Comme le NTSC prend moins de place sur un Laserdisc, ils peuvent mettre deux bandes son : une en numérique (comme en PAL) et une analogique (l'AC3 est codé dans de l'analogique)

Max
Messages : 24
Enregistré le : sam. 26 mars 2016, 22:30

Re: La technique du Laserdisc : tout expliqué...

Message par Max » mar. 29 mars 2016, 13:02

Dandu a écrit :Techniquement, le PAL offre une meilleure qualité d'image que le NTSC.

En pratique, ce n'est pas le cas sur les Laserdisc, les lecteurs PAL sont moins bons que les lecteurs NTSC et le passage NTSC->PAL sur les films américains donnent parfois un résultat moyen. Sur les DVD, ça dépend des cas (et sur les Blu-ray, y a plus de distinctions).

Pour le son, l'AC3, c'est pas meilleur que l'audio numérique de la majorité des Laserdisc, c'est du compressé avec perte (et un débit un peu faible dans les Laserdisc). Par contre, ça permet le 5.1, ce qui est pratiquement inexistant sur les Laserdisc PAL (il en existe un, en DTS). Comme le NTSC prend moins de place sur un Laserdisc, ils peuvent mettre deux bandes son : une en numérique (comme en PAL) et une analogique (l'AC3 est codé dans de l'analogique)
Merci pour les compléments d'information Dandu.
Et avec les précisions que vous avez apporté, je voulais donc savoir s'il y a une réelle différence entre les différentes gammes et marques de lecteurs PAL, ou si elles ne se distinguent que par les options supplémentaires qu'elles disposent telles que: prise jack casque audio micro, compatibilité avec laserdisc NTSC, écran numérique en façade, etc...
Peut on améliorer réellement la qualité vidéo et sonore avec un scaler associé à un amplificateur?
Je demande ça car j'envisage des faire des digitalisations de certains laserdisc en ma possession et pourquoi pas également s'équiper d'un matériel correspondant pour profiter du potentiel laserdisc.

Répondre

Retourner vers « Matériel, Technique, Home Cinéma »